Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Bienvenue sur le site de l'Association Malienne des Anciens Fonctionnaires Internationaux des Nations Unies (AMAFINU)

      

 

Jeudi, 06 Février 2014 20:19

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION « UN MONDE DE 7 MILLIARDS » : DES DEFIS ET DES OPPORTUNITES INEDITS

Ils se posent en termes de santé, développement durable, changement climatique, genre … Hier, lundi 31 octobre, la population mondiale atteint 7 milliards d’habitants. Un événement qui donne un caractère particulier à la célébration de la Journée internationale de la population. Pour attirer l’attention du monde entier sur cet important pas franchi par la montée démographique, le Fonds des Nations unies pour la population dont le cigle anglais est UNFPA a entrepris une importante campagne de sensibilisation.

Chez nous, c’est l’Association malienne des anciens fonctionnaires internationaux des Nations-Unies (AMAFINU) qui a été sollicitée pour son expertise et sa sagesse. Elle a ainsi organisé samedi à la Maison de la femme rive droite, en partenariat avec la représentation au Mali de l’UNFPA et le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la famille, un panel- exposition sur le thème : « Un monde de 7 milliards ! Quels défis pour la santé de notre planète, aujourd’hui et demain ? Place et rôle des femmes et des jeunes ».

La cérémonie d’ouverture était présidée par Mme Diallo Maïmouna Coulibaly, conseiller technique représentant le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant, et de la Famille. Le thème revêt, de son point de vue, une importance capitale pour notre pays qui ambitionne d’être une puissance agricole dans les années à venir. L’Etat et les particuliers ont, par conséquent, effectué d’énormes investissements dans l’Office du Niger. Le département de la Promotion de la Femme, de l’Enfant, et de la Famille est particulièrement attentif aux questions du genre à travers la politique nationale en la matière. Ce panel, conçu comme un espace pour la promotion du genre, est donc bienvenu.

Makane Kane, le représentant de l’UNFPA au Mali, a remercié l’AMAFINU pour sa contribution de qualité à la campagne. L’intérêt du panel, a-t-il expliqué, est d’amener tout le monde à réfléchir à l’avenir de notre monde, en particulier les enfants. Les Maliens, note Makane Kane, ont des ressources propres qu’ils peuvent parfaitement exploiter.
Dans le cadre de la campagne « Un monde de 7 milliards » initiée par l’UNFPA, sept messages clefs ont été proposés par l’organisation pour être appliqués à la situation propre de chaque pays.

Ces messages sont ainsi libellés : en réduisant la pauvreté et l’inégalité, on ralentit en même temps la croissance démographique ; en libérant le pouvoir des femmes et des filles, on accélèrera le progrès ; le plus nombreux effectif jamais vu de jeunes est en train de changer notre monde et l’avenir ; faire en sorte que chaque enfant soit désiré et chaque naissance sans danger a pour effet que les familles deviennent moins nombreuses et plus fortes.

Le principal message s’intitule : les 7 milliards que nous sommes, et ceux qui nous suivront, sont tributaires de la santé de notre planète. Les deux derniers messages disent : l’abaissement du taux de fécondité et  l’allongement de la vie se combinent pour produire un défi sans précédent : le vieillissement des populations ; et les deux prochains milliards d’humains vivront dans les villes, de sorte que nous devons nous planifier dès maintenant dans cette perspective.

Contribuer au développement durable et à la lutte contre le changement climatique au Mali est le but recherché par l’Association malienne des anciens fonctionnaires internationaux des Nations-Unies. C’est pourquoi, elle contribue à la campagne de sensibilisation « Un monde de 7 milliards »

La rencontre a enregistré trois communications qui ont donné lieu à des débats très riches. La première intitulée « 7 milliards dans le monde : des défis et des opportunités pour l’approche genre du développement durable et la lutte contre le changement climatique » a été animée par Abdoulaye Malick Traoré, membre de l’AMAFINU et fondateur du Club écotouristique des Îles de Tieban.

La seconde communication a été assurée par Abdoulaye Niang, secrétaire au développement de l’AMAFINU, président fondateur du Centre Niang et de la ferme de Samanko et auteur du livre : Globalisation : la clef pour la prospérité et la paix pour l’Afrique. Il évoqué son expérience à Samanko à travers le thème « 7 milliards dans le monde : quels défis et quelles opportunité pour les jeunes. Cas de la ferme du Samanko ». Le directeur général de l’Agence de l’environnement et du développement durable, Mamadou Gakou, a présenté la troisième communication qui portait sur : « 7 milliards dans le monde et défis des changements climatiques des opportunités pour l’économie verte ».

 

Y. DOUMBIA
Journal l’Essor du mardi 1er novembre 2011

 
AMAFINU -Tous droits réservés